L’offre hôtelière en pleine mutation selon Deloitte

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Selon les chiffres du dernier baromètre Deloitte - In Extenso, le parc hôtelier français a progressé de 4 600 chambres en 2012. La mise en avant d’offres de plus en plus qualifiées marque la tendance.

D’après le dernier baromètre du cabinet Deloitte-In extenso, le parc hôtelier français est en pleine mutation. Et si le parc est certes en augmentation en nombre de chambres (+ 4 600 en 2012), en nombre d’établissements la stabilité est de mise. Comment expliquer ce phénomène ? Selon Deloitte, le solde positif en nombre de chambres serait lié, d’une part, à la création de nouveaux hôtels et la réouverture d’établissements après rénovation ou extension, et d’autre part, au ralentissement des disparitions d’hôtels (200 en 2012 contre 367 en 2011).
Globalement, 65 % des nouvelles chambres se situent dans les chaînes intégrées et 55 % chez les hôtels indépendants dirigés principalement par des franchisés. Les établissements qui disparaissent sont comme le souligne Deloitte assez souvent transformés en gîtes, meublés ou chambres d’hôtes. Ce phénomène de transformation observé depuis quelques années ne faiblit pas. Il est principalement du à trois facteurs majeurs : les difficultés de transmission, les contraintes de remise aux normes, et les défaillances d’entreprises.

Les chaines intégrées ultra majoritaires

Selon les chiffres Deloitte, 76 % des chambres du parc hôtelier français sont aux mains de trois groupes intégrés : Accor, Groupe du Louvre et B&B Hotels. Les indépendants, notamment franchisés se partagent les miettes d’un marché sous influence. En effet, selon Deloitte, les réseaux volontaires (les Logis, Best Western, Châteaux & Hôtels Collection/Exclusive Hotels et Inter-Hotel) se montrent de plus en plus sélectifs.
Logiquement, le parc hôtelier français est donc bien en train de muter avec une offre nouvelle et mieux qualifiée. Globalement fin 2012, le parc hôtelier français comptait 17 720 hôtels pour 633 000 chambres. Sur ce total, les chaines intégrées comptaient 3 176 hôtels pour 260 409 chambres, les indépendants hors réseaux volontaires comptaient quant à eux 14 544 hôtels pour 372 591 chambres.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »